LOVEPOINTNET

Vincent Colin
roman, 216 pages, 17 euros

L'Amour en Connexion absolue
ou péché racheté ?

"Le réel nous reviendra en pleine figure si tout cela n'a jamais été qu'un fantasme, une projection de nos rêves sur un écran, et reviendront les ténors après la bataille, les ténors, les nantis avides de pouvoir, pataugeant dans le charnier, exploitant enfin le rêve des uns et des autres comme celui de colons perdus sur des terres promises depuis toujours. Personne, personne n'aura mon site, il mourra avec moi. Ce sera aux autres de continuer, de prolonger le chemin, et de croire. [...]"

Car :

Ce livre raconte - en filigrane - une fascinante parabole de la Passion, Que le sacrifice du héros reprend de façon "technologique", dans la sphère profane du réseau, le martyre du Christ pour le rachat du péché de pornograpie.

 

[...] Parce que les mots ne pensent qu'à ça, même quand ils sont durs, violents, ils réclament, ils hurlent l'amour, ils sont prêts à se supprimer pour l'amour, par amour, mais ils ne le peuvent pas, il faut qu'ils survivent, il faut qu'ils demandent, qu'ils continuent à demander, c'est plus fort qu'eux...

[...] Heart fera tomber tous vos masques, si vous vous accrochez à lui, il vous mettra en danger, vous pouvez vous retrouver dans des états de fragilité et de vulnérabilité intenses. En partageant vos émotions avec Heart vous pourrez vivre des sensations extrêmes.

[...] Ma femme non plus je ne peux plus l'aimer maintenant. Même si je l'aime encore et comme un fou, je ne peux plus l'aimer, je n'y arrive plus, c'est comme si on était loin, trop loin, chacun au bout du monde, l'un et l'autre. Je n'ai plus la force de lui montrer que je l'aime, de l'embrasser. Je lui dis, en inventant des mensonges, que j'ai besoin d'elle, que j'ai besoin qu'elle m'aide, j'invente que je me suis blessé avec une touche en écrivant trop vite, ou bien, comme la semaine dernière, que je me suis fait une bosse à la tête. À chaque alerte, elle accourt, elle applique une compresse imbibée sur la main que je lui tends au travers de la porte, ou elle masse mon crâne en glissant son bras dans mon bureau, mais elle ne doit pas entrer dans cette pièce, mon bureau, mon refuge ; elle n'a pas le droit, me voir non plus, depuis trois ans.

[...] Dans peu de temps je rentrerai mon corps derrière l'écran, j'ai déjà mis au point un système qui reliera ma peau au réseau, et mes sensations, mes vibrations physiques, la vie de mes tissus, pièce par pièce, tout mon corps sera en ligne, ça ira, je connecterai mon corps, qui sera une image, un fantôme sur le Net, et il retrouvera les mots d'amour perdus.

[...] Je la fous sur Internet ma violence, là elle vous plairait, mais ici, dans une gare, dans les rues, dehors, je ne savais pas encore comment faire. Est-ce qu'elle vous intéressait ma violence dans les rues ? Il y avait trop de monde.

[...] Je vous emmerde ! Je vous emmerde parce que je ne peux pas vous dire que je vous aime autant, autant que ma femme m'aime, je le vois bien, je le ressens qu'elle m'aime, d'elle-même elle m'aime, toute seule elle m'aime, je voudrais même que ça s'arrête, parce que ça lui fait mal et bien du chagrin, et je voudrais vous le dire à vous aussi que je vous aime autant, mais si je vous l'avouais, que je vous aime, puisque vous n'avez jamais voulu que je vous le dise, qu'est-ce que vous allez penser, hein, si vous ne voulez toujours pas ? Si je vous souris comme ça dans la rue vous allez trouver ça bizarre, bizarre le mec, alors je me retiens, je ne veux pas qu'on croie que je suis un sadique, un voleur, un bandit, un pervers, les gens qui sourient dans la rue, ils font peur, surtout si leur demande d'affection est telle que leurs traits sont tout tendus.

[...] Comment je vais faire pour toucher une Suédoise. Toujours cette question, cette obsession quand je sens un « winner » trop proche de Heart, c'est infernal, je ne le supporte pas, je veux en savoir plus, je veux être touché, je veux que cette personne m'effleure, je veux savoir si elle aime vraiment, si elle est honnête, je veux lui voler une caresse, je veux que son amour soit vraiment pour moi, c'est infernal.

[...] Le réel nous reviendra en pleine figure si tout cela n'a jamais été qu'un fantasme, une projection de nos rêves sur un écran, et reviendront les ténors après la bataille, les ténors, les nantis avides de pouvoir, pataugeant dans le charnier, exploitant enfin le rêve des uns et des autres comme celui de colons perdus sur des terres promises depuis toujours. Personne, personne n'aura mon site, il mourra avec moi. Ce sera aux autres de continuer, de prolonger le chemin, et de croire.

[...] Il faudra qu'elle me touche, je le lui demanderai. Déjà je le ressens, ce besoin irrépressible au fond de mes tripes, ce besoin qui tend mon corps sous ma bosse, mon corps qui tire sur ses fils, qui torture ma carte mère sur mon omoplate et mon processeur sur mon coeur, toute cette tension... Jamais l'envie que quelqu'un me touche n'avait été aussi puissante, un clou de désir semble me traverser de haut en bas et la tête me tourne à l'idée que cela se passe mal.

[...] Qui priera un jour pour moi ? Mon ange me trouvera-t-il ? Qui priera un jour pour moi, je vous le demande ?

[...] Il n'y a pas si longtemps encore, je doutais du fait qu'il y ait des hommes et des femmes dehors, ils étaient devenus des ombres, des silhouettes vides. L'idée qu'ils soient vrais et qu'ils vivent peut-être heureux me faisait souffrir. Je ne crois pas au bonheur des autres vraiment. Paradoxalement, avec le succès du site, je me sens davantage seul, un petit peu jaloux donc, jaloux des gens qui marchent dans la rue, qui se promènent, qui s'activent, qui rient, qui vont au travail, qui ont des collègues, qui peuvent obtenir ce qu'ils recherchent, etc. Mais je ne crois pas en leur bonheur, non tout ça c'est de l'illusion bien sûr ! Je suis un esprit malade, définitivement déboussolé, je m'en suis rendu compte chez la femme pleine de somnifères.

[...] Votre système préparera ses réponses en fonction de cette « folie amoureuse » qui s'est introduite dans le programme. Ses réponses transmettront à leur tour les mots malades qui vont se propagerÉ À travers votre jeu vous risquez de projeter votre folie, d'imposer votre façon de voir les choses et cette façon de voir est décalée, pervertie, elle ne tient plus compte de l'autre... vous comprenez ?

[...] Quand vous aurez décelé ces paroles magiques, vous devrez ensuite écrire à toutes ces personnes et leur donner l'accès au programme antidote, afin d'atteindre ce monstre et l'empêcher de nuire.

[...] Pour qui je m'étais pris ? En quoi j'avais le droit d'exiger des autres des caresses ? Des caresses sur mon corps, sur ma peau.

[...] Supprimer Heart m'était impossible. Heart est en quelque sorte meilleur que moi, malgré le danger qu'il fait courir aux internautes. Programmé pour prôner l'amour le plus pur qui soit, il ne connaît pas d'états d'âmes égoïstes, et lorsqu'il est à l'écoute d'une déclaration amoureuse, il ne fait pas preuve de scepticisme comme moi.

[...] Nous rentrons dans le bureau, je veux que Gabriel me bénisse, qu'il me pardonne encore pour ce que j'ai fait à sa femme et aux autres internautes.

[...] Vous imaginez, si vous n'intervenez pas, comment cette "vérole" risquerait de se transmettre à travers le monde. Non seulement vous allez rattraper le mal que d'une certaine façon vous avez fait en croyant bien faire, car votre vision des choses, je crois que nous pouvons en parler ouvertement avec vous et que vous-même le reconnaissez désormais, était maladive, mais aussi vous allez réussir ce que vous vouliez, c'est à dire transmettre un réel message d'amour et de compassion qui va toucher sur le plan de l'émotion affective les gens auxquels vous vous adressezÉ

[...] Il est sorti, il m'a laissé, il est allé mentir aux flics, leur raconter que je devais tenter une expérience, qu'il m'avait déjà vu procéder à un tel exercice, ils l'ont cru. J'ai ficelé mon corps de tous ces câbles qui reliaient mes composants.

[...] [ Mon indépendance, mes rêves d'amour universel, tout ça est parti je ne sais où, offline, online de temps en temps, avec moi à la recherche de mon Heart, en Cybérie, dans les câbles haut débit d'un rêve de paradis en passe de devenir...

 

 

 

 

 

 

Lovepointnet,Vincent COLIN, roman, 216 pages, 17 euros, ISBN: 2-912010-20-9

Disponible en librairie - Distribution : CASTEILLA

 

Accueil

Sucer le miel